Puzzle Challenge – 4000 pièces

Pour personnaliser son intérieur, un beau puzzle peut être intéressant ! Attention lorsque vous vous lancez dans de grands formats, lieux condamnés le temps de la réalisation ! Une fois sur planche, il n’y a plus qu’à accrocher !

Cet article est présenté sous la forme d’un journal de bord, dans lequel il vous sera possible de constater de l’avancement progressif de notre puzzle ! Inutile de vous parler de notre joie en réalisant qu’il ne nous manquait aucune pièce à la fin ! Bonne découverte !

Lundi 23 mars, 19h08

Jeudi 29 janvier au soir, mon chéri est sur le canapé en train de faire des recherches sur je ne sais quoi sur internet. Il m’interpelle, et je m’empresse donc de venir. Sur l’un de ses onglets, il me montre une image de map monde, actuelle mais en couleur genre sépia. Super sympa, vents, courants d’eau, rosaces, légende, tout y est indeed ! Je lui dis que ça me plait, et là il change d’onglet : C’était un puzzle de 4000 pièces et il ne lui restait plus qu’à cliquer sur « valider » pour lancer la commande. « Challenge accepted ! »

 Et là, ce fut le drame. Les longs deux mois où notre salon resta littéralement paralysé commencèrent. En réalité, nous n’avons pas « taffé » sur Super Puzzle (oui nous l’avons personnifié…) tant de jours. Il y a en effet eu le long WE à Budapest et celui au ski, sans parler des soirées et autres WE où nous avions les idées ailleurs. Bref, Super Puzzle a fait l’objet d’une photo après chaque journée/soir où nous avons travaillé dessus. Vous allez voir qu’au début nous étions bien au taquet,  puis il y a eu un grand creux, puis du renouveau dans notre motivation avec l’arrivée du printemps. Aux photos par ordre chronologique à présent ! Vous allez voir où nous en sommes à ce jour ! Comme on dit on Québec : ça s’en vient !

Mardi 31 mars, 11h19

Chers lecteurs, fiers de nous vous allez être ! Nous avons fini le puzzle dimanche dernier aux alentours des 1h, oui oui en pleine nuit, nous sommes malades ! En fait on avait fini de visionner un film vers 23h00, et on s’est chauffé pour les dernières 150 pièces… Suite en images !

Suite à cela, c’est dimanche dernier que se sont donc déroulées les étapes décisives de l’aboutissement du projet Super Puzzle. L’après midi, on se motive un bon coup, et on en pose environ 250. Mais vers les 19h30, « j’en peux plus » avons nous affirmé l’un l’autre. Donc nous passâmes à autre chose… Et à 23h, la motivation nous revînt. Combien de fois avons nous rêvé d’être si proches du but ? On se chauffe, et c’est reparti pour aller placer toutes ces petites pièces, les 150 restantes… Et oh miracle! Il n’en manqua pas 1 ! D’un côté cela ne nous étonna pas car nous avons toujours fait très attention à ne pas shooter dans le tas, mais d’un autre côté, 4000 pièces qui nous tapissèrent la majeure partie du salon… Vous avouerez que ce fut impressionnant qu’il n’en manqua pas une. Nous nous étions déjà renseingés sur comment commander les éventuelles pièces manquantes sur le site internet ! Bref, une belle surprise du milieu de la nuit…

Last step for the last piece

Last step for the last piece

Last step for the last move !

Last step for the last move !

Il ne nous manque dorénavant plus qu’à procéder au collage. Dernière partie non impossible, mais des plus pénibles ! Nous avons déjà investi dans de la colle que nous appliquerons et étalerons sur la surface même su puzzle. Ensuite nous essaierons de dénicher une planche, 1m sur 1m40 environ, inutile de dire que ce n’est pas une taille standard ! Mais je vous montrerai le résultat plus tard, lorsque Super Puzzle enfin pourra se tenir debout. Ce sera un grand moment ça aussi !

Vendredi 29 mars, 13h33

Cela fait trop longtemps que je devais finir cet article ! J’aurais pu m’en occuper il y a plus d’un mois, car c’est avant notre épopée balinaise que nous l’avons collé. Mais tout d’abord il nous aura donc fallu le faire passer du tapis de puzzle à la planche. Et ce n’était pas là une mince affaire ! Tapis puzzle = collant = méga pas pratique… C’est principalement Jérémy qui s’en charge, moi, ça me saoule trop… Après quelques mauvais essais, il a trouvé sa technique, celle de soulever le puzzle et de venir glisser des feuilles de papier entre. Bref 2 images avant d’en arriver au plus intéressant…

Mise sur la planche !!

Mise sur la planche !!

Pas des plus marrants...

Pas des plus marrants…

Ensuite s’en est venu l’étape de la colle ! Celle-ci est à appliquer sur le dessus du puzzle, et est censée souder les pièces entre elles. Sur le pot de colle, c’était indiqué qu’il y avait la quantité suffisante pour un 24000 pièces. Donc nous étions large avec notre 4000 ! La colle était à diluer avec beaucoup d’eau, et on a commencé à l’appliquer comme indiqué à l’aide d’une éponge.

Le résultat ? Bah on ne sait pas, il ne se passait rien de special, l’éponge absorbait tout, et les pièces ne semblaient pas être collées d’une quelconque façon. On a commencé à mettre de moins en moins d’eau, pour appliquer finalement l’épaisse coucle de colle blanche directement sur le puzzle. Et je m’amusait alors à étaler le tout avec une carte rigide. Résultat hallucinant ! Là nous voyions réellement le puzzle se transformer en un seul bloc ! Mais oh malheur ! On va manquer de colle à cause de tous nos essais pourris… Pas de souci, Jérémy a courru en rechercher un second, que l’on a quasiment intégralement utilisé.

Vive la colle !

Vive la colle !

Et on étale...

Et on étale…

Alors les zones non collées se repèrent directement car elles semblent moins lisses, moins planes, et ne vous inquiétez pas pour ce qui est de coller ensuite le puzzle sur le panneau aggloméré…. Un pot de colle prévu pour 24 000 pièces entièrement utilisé pour un 4 000… Cela fait un mois et rien ne bouge ! Oeuvre d’art ou oeuvre de patience, qu’importe, voici notre puzzle debout !

Super puzzle debout, finally !

Super puzzle debout, finally !